Accueil  >  STATUT ÉTUDIANT / ALTERNANT

QUEL STATUT CHOISIR ?



STATUT ÉTUDIANT EN BTS

En BTS, vous choisissez de vous consacrer prioritairement à vos cours. Vous serez en cours une grande partie de la semaine tout en ayant la possibilité de réaliser vos stages et missions dans différentes entreprises. 

Julien témoigne 

« En sortant du baccalauréat, je n’avais qu’une vague idée du métier que je souhaitais faire. Après réflexion, j’ai vite compris que ce que j’aimais avant tout, c’était le contact, sportif depuis toujours, le challenge me fait monter en adrénaline et me pousse à avancer et enfin depuis quelques années je suis passionné de photos. J’ai choisi un BTS communication qui me permet d’approcher les fondamentaux de la Communication sans pour autant me spécialiser dés la sortie du Bac. Je pense avoir fait le bon choix, d’une part sortant d’un bac ES, j’avais tellement de matières nouvelles que 28 à 35h00 de cours par semaine étaient nécessaires pour être un minimum opérationnel en stage, d’autre part la possibilité de faire plusieurs stages dans des secteurs différents était cruciale pour mon orientation future. ».

En effet le BTS en statut étudiant permet de se donner toutes les chances de réussite à l’examen.

Les bénéfices du statut étudiant sont :

  • Un VOLUME DE COURS CONSÉQUENT
  • Les VACANCES SCOLAIRES
  • Une CARTE ÉTUDIANTE vous donnant droit à des réductions sur les transports, spectacles, clubs sportifs…
  • Des AVANTAGES POUR LA FAMILLE : prestations familiales, couverture sociale, fiscalité.
  • Accès au RESTAURANT UNIVERSITAIRE à deux pas de l’école
  • Possibilités de réaliser des STAGES ET MISSIONS dans plusieurs entreprises
  • Plus d’investissement dans la VIE ASSOCIATIVE DE L’ÉCOLE, le BDE de FORMASUP CAMPUS  

Ils peuvent également bénéficier d’AIDES AU LOGEMENT :

- l’Aide Personnalisée au Logement (APL)

- l’Allocation Logement Social (ALS) versées par les Caisses d’Allocations Familiales. Plus d'infos sur le site de la CAF

 

FORMATION INITIALE EN BACHELOR & MASTÈRE

Le statut étudiant peut s’envisager sous différentes formes:

Etudiant classique avec un minimum de :

  • 10 semaines de stage pour les Bachelor
  • 12 semaines de stage pour les M1
  • 14 semaines de stage pour les M2

Etudiant sur rythme alterné avec une convention de stage de longue durée : 
L’étudiant s’inscrit sur une présence en entreprise équivalente à l’alternance (contrat de professionnalisation).  
25% de votre temps à l’école et 75% du temps restant en entreprise.

Les bénéfices du statut étudiant classique et étudiant sur rythme alterné sont :

  • Une EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE concrète et significative en lien direct avec la formation choisie
  • Un choix d’ENTREPRISES PARTENAIRES exhaustif avec des mises en relation organisées directement par l’école
  • Une GRATIFICATION DE STAGE versée par l’entreprise de minimum 30% du SMIC (pour minimum 2 mois de stage). Plus d'infos sur le site du gouvernement
  • Possibilité de FINANCEMENT OU COFINANCEMENT DE VOTREFORMATION par votre entreprise partenaire
  • Possibilité de réaliser plusieurs STAGES en variant vos expériences
  • Une CARTE ÉTUDIANTE vous donnant droit à des réductions sur les transports, spectacle, sport…
  • L’AIDE PERSONNALISÉE AU LOGEMENT (APL)
  • L’ALLOCATION LOGEMENT SOCIAL (ALS) versées par les Caisses d’Allocations Familiales PLUS D'INFOS SUR LE SITE DE LA CAF
  • Des AVANTAGES POUR LA FAMILLE : prestations familiales, couverture sociale, fiscalité.
  • Accès au RESTAURANT UNIVERSITAIRE à 2 pas de l’école
  • Plus d’investissement dans la VIE ASSOCIATIVE de l’école, le BDE de FORMASUP CAMPUS, L’asso RH ou SUP TOURISME.

Aurélie témoigne
« En choisissant le mastère généraliste de FORMASUP CAMPUS, j’ai souhaité investir avant tout sur mon avenir. En effet, fille d’entrepreneur, j’avais comme défis de continuer dans la lignée familiale à savoir de créer mon entreprise. J’ai choisi le statut étudiant sur rythme alterné pour pouvoir appréhender la vision internationale de mon métier en réalisant un stage en Chine et en Australie mais aussi pour me confronter à plusieurs entreprises avec des objectifs et stratégies différentes. »

La richesse du parcours d’Aurélie est avant tout d’avoir étudié avec finesse son projet professionnel. En effet, sa détermination et la stratégie adoptée pour son insertion professionnelle lui ont permis d’adoptée une vision globale pour la mise en place de son projet. Son expérience à l’internationale à la fois dans une PME et une multi nationale lui ont révélées des facettes du métier qu’elle ne soupçonnait pas


FORMATION EN ALTERNANCE

L’alternance s’affirme comme la voie de la réussite pour intégrer rapidement et efficacement le mode du travail, qui plus est à partir d’un Bac + 3. En effet, pour valider des formations professionnelles et optimiser l’acquisition de compétences, il est nécessaire d’intégrer durablement l’entreprise. En alternance, vous partagerez votre temps entre l’école et une entreprise avec qui vous vous investirez au minimum sur une année scolaire.

L’alternance constitue une véritable plus-value pour les recruteurs à la recherche de jeunes diplômés. Ces derniers bénéficient à la fin de leur formation d’une rapide insertion professionnelle. Généralement, les étudiants en alternance sont recruté directement en CDI pour leur entreprise d’accueil.

L’objectif est « d’apprendre tout en faisant », de s’impliquer dans le milieu professionnel comme n’importe quel autre salarié.

Emmanuel responsable du Service Relations Entreprises, Laura et Quentin alternants et étudiants, Damien Bernard de chez Enterprise vous livrent leurs conseils sur l'alternance 

1. LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

A qui s’adresse le contrat de professionnalisation ?

Ce contrat s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans peu qualifiés, ainsi qu’aux demandeurs d’emploi de plus de 26 ans.

Quel type de contrat ? 

Véritable contrat de travail en CDD, 25% de votre temps à l’école et 75% du temps restant en entreprise. Vous avez un statut de salarié avec devoirs et obligations


Quels sont les avantages pour les employeurs ?

Si l’employeur engage une personne de moins de 26 ans ou une personne âgée de 45 ans ou plus, il se voit exonéré des charges patronales relatives aux salaires versés, et ce dans la limite du montant du Smic ou minimum conventionnel.

Qui finance la formation ?

Prise en charge du coût de la formation par l’OPCA (organisme paritaire collecteur agréé) auquel cotise l’entreprise.


Le salaire en contrat de professionnalisation

La rémunération dépend de l’âge et de la qualification.

 

Non titulaires d’un bac professionnel

Titulaires d’un bac professionnel

- de 21 ans

55% du SMIC ou min conventionnel

65% du SMIC ou min conventionnel

de 21 à 26 ans

70% du SMIC ou min conventionnel

80% du SMIC ou min conventionnel

26 ans et +

SMIC ou min conventionnel

SMIC ou min conventionnel

 

2. LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE 

À qui s'adresse le contrat d'apprentissage ?

Ce contrat s'adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus.  

L'âge maximum est de 30 ans (29 ans révolus), sauf :

 

 - si le jeune était déjà en contrat d'apprentissage mais veut en signer un nouveau pour accéder à un niveau de diplôme supérieur à celui déjà obtenu, l'âge limite est fixée à 31 ans (30 ans révolus). Il ne doit pas s'écouler plus d'1 an entre les deux contrats.

- si le jeune était déjà en contrat d'apprentissage mais que le précédent contrat d'apprentissage a été rompu pour des raisons indépendantes de sa volonté, l'âge limite est fixée à 31 ans (30 ans révolus). Il ne doit pas s'écouler plus d'1 an entre les deux contrats.

- si l'apprenti est reconnu travailleur handicapé, auquel cas il n'y a pas de limite d'âge.

- si l'apprenti envisage de créer ou reprendre une entreprise 

  

Quel type de contrat et quelle durée ?

Le contrat d’apprentissage peut être conclu pour une durée limitée (CDD) ou dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée (CDI).

La durée du contrat d’apprentissage peut varier de 6 mois à 3 ans en fonction du type de profession et de la qualification préparée.

Le contrat est signé par l'employeur et l'apprenti (et par ses parents ou tuteur, si l'apprenti est mineur).

 

Qui finance la formation ? 

L’OPCO (Opérateurs de Compétences) dont dépend l’employeur de l’apprenti prend en charge le financement de la formation. 

 

Le salaire en contrat d'apprentissage

Le rapport entre le Smic et la rémunération minimum d'un apprenti est fixée sur la base d'un temps plein de 151,67 heures.

Ces montants peuvent être majorés, en cas de contrat d'apprentissage dans une administration publique, ou si un accord collectif applicable dans l'entreprise fixe une rémunération minimale plus élevée. 

Situation 16-17 ans 18-20 ans 21-25 ans 26 ans et +
1ère année

 27 %

43 %

 53 %

Salaire le + élevé entre le Smic (1539,45 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage
2ème année

39 %

 51 %

 61 %

Salaire le + élevé entre le Smic (1539,45 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage
3ème année

 55%

 67 %

 78 %

Salaire le + élevé entre le Smic (1539,45 €) et le salaire minimum conventionnel correspondant à l'emploi occupé pendant le contrat d'apprentissage

 

3. LE STAGE ALTERNÉ

Stage : étudiant avec une convention de stage tripartite signée avant l’entrée en entreprise avec un planning de présence

Quel est le montant de la gratification de stage ?

La rémunération pendant le stage devient obligatoire quand sa durée est supérieure à 2 mois. Cette indemnité peut être exonérée d'impôt sur le revenu. Le minimum légal est fixé à 30% du SMIC (ce qui correspond à 12,5% du plafond horaire de sécurité sociale). Si l'entreprise le souhaite, elle peut attribuer un salaire plus élevé ou même prendre en charge une partie ou la totalité du coût de la formation.

Débouchés et insertion professionnelle

Dans les 2 cas, si vous justifiez d’un temps récurrent et régulier en entreprise sur une longue durée vous pourrez valoriser cette expérience professionnelle sur votre cv. 

Souplesse de la convention de stage

D’un point de vue économique, l’entreprise peut préférer la convention de stage car elle est moins coûteuse qu’un contrat de professionnalisation et plus souple en termes de durée, de prolongation ou de rupture.

 

POUR ALLER PLUS LOIN 

  • COTISATION RETRAITE
    • Contrat de pro : oui 
    • Stage : non
  • PROTECTION CONTRE LE LICENCIEMENT
    • Contrat de pro : identique à celle de tout autre salarié en CDD.
    • Stage : la rupture est très simple pour l'employeur comme pour le stagiaire car il n'y a aucune obligation de préavis.
  • ACCÈS AUX INDEMNITÉS DE CHÔMAGE À LA FIN DU CONTRAT
    • Contrat de pro : oui 
    • Stage : non
  • COUVERTURE SOCIALE
    • Contrat de pro : affiliation au régime général des salariés. Possibilité (voire obligation) à s’affilier à la mutuelle de l’entreprise 
    • Stage : sécurité sociale et mutuelle étudiantes
  • ENCADREMENT
    • Contrat de pro : tuteur obligatoire
    • Stage : maître de stage
  • CONGÉS PAYÉS
    • Contrat de pro : une fois que l'alternant a passé un an dans l'entreprise, il a le droit à 5 semaine de congés payés. Pendant les périodes scolaires, l'étudiant est obligé d'aller travailler en entreprise ou suivre ses cours
    • Stage : CP et congés scolaires à négocier avec l’employeur avant de signer la convention de stage
  • AVANTAGES ANNEXES ET EN NATURE
    • Alternance : oui, si prévu dans l’entreprise au même titre que les autres salariés
    • Stage : ces avantages dépendent des pratiques de l’entreprise
  • TYPE D’ENTREPRISES D’ACCUEIL
    • Contrat de pro : entreprise privée, association avec salarié
    • Stage : entreprise privée, association, établissement public


Actualités Study Life

Voyage d'études - GRENADE - BTS Tourisme
23/02/2020

Nos étudiants en deuxième année de BTS Tourisme ont eu l'occasion de visiter la ville de Grenade dans le cadre de leur voyage d'études. ...
lire la suite
18 ans Formasup Campus
29/11/2019

Cette année, à l'occasion de la Remise des Diplômes promotion 2019, Formasup Campus célèbre sa majorité ! Catherine...
lire la suite
Nous suivre

MENTIONS LÉGALES
Tous droits réservés SupGRH.